A partir de début juin 2012

Le photographe français Eric Emo, familier de l’univers d’Antoine Bourdelle, propose une lecture personnelle de la sculpture de l’artiste, par le revers et l’intime, à travers une quarantaine de tirages en couleurs parmi ses travaux les plus récents (2011).

Au plus près de la matière des œuvres, le public redécouvrira la force et la sensibilité des bronzes ou des plâtres de Bourdelle, choisis par l’artiste et transfigurés par la photographie. Stigmates du processus de la coulée du bronze, incandescence persistante du métal à nu, reliefs en négatif, inscriptions d’initiés sur les moules de l’atelier, sont autant de témoignages du processus de création de la sculpture rarement visibles et qui ont exercé sur l’artiste une véritable fascination.

Communiqué de presse

Espace presse
Tarifs:
Entrée gratuite
Accessible aux personnes handicapées:
Oui
Information:

Musée Bourdelle
18 Rue Antoine Bourdelle
75015 Paris

Donnez votre avis