La restauration récente de trois bustes de Mme Millett par Antoine Bourdelle constitue un cas d'école dont nous vous invitons à pénétrer l’étendue.

Étudiante à l’École des Beaux-Arts de Tours, Jee Hae Han a passé son Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP), conférant grade de master, option Art mention Conservation-restauration des œuvres sculptées, le jeudi 26 mai 2016.

Mené en étroite collaboration avec le musée Bourdelle, ce travail fut l’occasion d’étudier trois œuvres remarquables (deux plâtres et une terre). Ces œuvres, réalisées vers 1920, appartiennent à la série la plus représentative de l’artiste du point de vue de l’expérimentation de la polychromie et de l’utilisation de différents matériaux.

Exemplaires, l’examen puis la restauration de ces sculptures permettent de mieux pénétrer les techniques utilisées par Antoine Bourdelle et constituent un véritable « cas d’école » quant à l’approche de la polychromie en matière de restauration.

POUR EN SAVOIR PLUS

 

Enregistrer

Donnez votre avis